Quiz : 10 questions existentielles pour réussir le CRFPA

Chaque année, plusieurs milliers de futurs juristes tentent le concours d’entrée à l’école d’avocats (CRFPA). Il s’agit d’un examen exigeant, avec une forte sélectivité tant pour les matières écrites qu’orales… et les résultats varient fortement d’un IEJ à l’autre.

Par où commencer ? Comment organiser ses révisions ? Comment concilier vie personnelle et travail acharné pour réussir l’examen ? Il n’y a malheureusement pas de méthode miracle, à chacun sa façon d’être au top de ses capacités et de gérer la pression. As-tu un plan B ou bien es tu sûr(e) de triompher de toutes les épreuves ?

Certains choisissent de travailler méthodiquement tout au long de l’année, d’autres effectuent à des stages intensifs pour consolider leurs acquis avant les épreuves. Les uns se lancent dans le fichage systématique, les autres établissent des calendriers de travail, d’autres ont besoin de souffler de temps en temps, d’autres encore insistent et s’épuisent trop vite. Il est essentiel de connaître ses capacités, d’ajuster son rythme de travail en fonction de soi, d’organiser ses révisions seul(e) ou à plusieurs en fonctions de ses pré-dispositions.

La préparation du CRFPA exige d’acquérir un certain nombre de connaissances, mais demande aussi de connaître ses forces et ses faiblesses pour ne pas tomber ni dans le piège du stress qui fait perdre les pédales ni dans celui de la confiance aveugle qui ne détecte jamais le danger à l’horizon.

C’est en naviguant entre ces deux écueils qu’on optimise ses chances de réussir le CRFPA. Sup Barreau te propose de faire le point. En bref, connais-toi toi même !

Toi face au CRFPA : trop stressé(e) ou trop présomptueux(se) ?

Partagez le quizz pour voir les résultats